(450) 592-7557 • URGENCE 24H/24 • AIDE JURIDIQUE ACCEPTÉE

Quoi savoir sur les armes.

Le code criminel définit très largement ce qu’est une arme. En effet, aux yeux de la loi, toute chose conçue, utilisée ou qu’une personne entend utiliser pour soit tuer ou blesser quelqu’un, soit le menacer ou l’intimider est une arme.

En ce sens, une voiture, une bouteille d’eau, un sac à main et même un ordinateur peuvent être considérés comme répondants aux critères de définition d’une arme. L’important n’est donc pas de savoir quel est objet en cause, mais bien ce que l’on en a fait.

L’utilisation d’une arme, dans ce sens très large, est toujours considérée comme un facteur aggravant. Certaines infractions n’existent que si une arme a été utilisée. Par exemple, une accusation de voies de fait se transformera en accusation de voies de fait armée si l’accusé a lancé un objet vers le plaignant.

Alors que pratiquement tous les objets peuvent potentiellement être considérés comme une arme, certains objets sont qualifiés d’armes prohibées, rendant criminel leur simple possession. Il en va ainsi par exemple des fameux coups de poing américain et de tout couteau dont la lame s’ouvre automatiquement par gravité ou force centrifuge ou par pression manuelle sur un bouton, un ressort ou un autre dispositif. Bien que ce type d’objets se retrouve facilement en vente libre, leur simple possession est interdite.

En ce qui concerne les armes à feu, elles sont séparées en trois classes : sans restrictions, à autorisation restreintes et prohibées. Il est possible de consulter la Gendarmerie royale du Canada afin de vérifier la légalité d’une arme à feu ou des mesures à prendre pour se conformer à la loi.

L’usage d’une arme à feu, ou même d’une imitation d’arme à feu, lors de la commission d’un crime peut aussi constituer une infraction criminelle distincte, punissable par d’importantes peines minimales d’une année d’incarcération pour une première infraction et de 3 ans lors d’une récidive.

Communiquer avec un avocat criminaliste.

Ouimet Mahrez Avocats

30, rue de Martigny Ouest, Suite 205
Saint-Jérôme, Québec
J7Y 2E9

Téléphone : 450-592-7557
Télécopieur : 450-592-7177
Courrielinfo@omavocats.com

Votre nom (requis)

Téléphone (requis)

Courriel (requis)

Sujet

Votre message (requis)